• Maud Chaboud

Sortir de l’attente

Une des requêtes les plus fréquente chez les partenaires est d’attendre de l’autre qu’il nous donne envie, nous excite, nous fasse jouir. Nous comptons sur l’autre pour créer, développer notre plaisir.

Malheureusement si les deux partenaires font de même... on risque de se manquer ... et de nourrir un ressentiment à son égard qui n’est pas justifié. Le couple prend alors jours après jours la voie de la déshérence sexuelle.

En matière amoureuse, dans les relations de couples, la manière certainement la plus saine et la plus durable est de penser à soi. C’est de l’égoïsme, certes, mais un égoïsme permettant de prendre la place dans la relation, un égoïsme nécessaire.

Connaitre son propre désir, le rechercher, suscite le désir de l’autre. C’est entrer dans le cercle vertueux du désir, qui s’auto alimente.


L’image sociétale acceptée est celle du désir de l’homme pour la femme et la femme qui attend de rencontrer le désir de l’homme. Pourtant les hommes aiment aussi être désirés, savoir que sa partenaire a envie de lui. Il est tout aussi important que la femme connaisse son propre désir, aussi bien psychique que physique.

De nombreux livres existent aujourd’hui qui proposent de mieux comprendre le plaisir physique de la femme et de l’homme. C’est bien sûr un élément essentiel, et principalement pour la femme, dont le plaisir était peu pris en considération avant que Masters et Johnson ne s’en préoccupent dans les années 70, permettant l’émergence de la sexothérapie. Ce n’est cependant pas le seul, et la connaissance de ses propres modes d’excitation, s’autoriser à fantasmer, laisser une part d’imaginaire dans les relations sont tous aussi importants.


Lorsque l’on connait son désir, on peut beaucoup plus facilement en parler. Cette communication va libérer un champ d’exploration dans la relation, et autoriser l’autre à exprimer son désir. L’écoute, l’échange, l’acceptation forment le socle de base des relations qui durent. Toutes connaissent des hauts et des bas, mais la communication restera chez les humains le moyen le plus éprouvé pour franchir ensemble les obstacles.

Ce premier pas dans la reconnaissance et l’expression de notre propre désir nous permet d’accéder à l’érotisme.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout