top of page
  • Photo du rédacteurMaud Chaboud

La thérapie de couple Quesako?


 

Je reçois des couples au cabinet et les raisons de consultation ont toutes pour origine un malaise dans le couple, ressenti par l’un ou les deux partenaires.

 

Les motifs de consultation sont variés, parmi eux ont peut nommer :

  • Le manque de communication

  • Un sentiment d’incompréhension de la part du partenaire

  • Le sentiment d’être responsable de la situation, ou de ne plus être en accord avec ses désirs et ses idéaux de vie à deux

  • La disparition de la relation intime

  • Une tromperie, de diverse nature : dans le contrat moral, dans le soutien matériel

  • Une distanciation entre les partenaires, le départ des enfants et la nécessité de reconstruire une nouvelle relation de couple

 

Qu’attendre du thérapeute de couple ? 

Le thérapeute de couple s’occupe de la relation qui lie les 2 partenaires. Il s’intéresse à la relation amoureuse, je la nomme ainsi par distinction d’avec la relation amicale, parentale, sexuelle.

La relation amoureuse est une dynamique qui se crée entre 2 personnes et qui évolue en permanence, l’amour est changeant avec les années mais elle ne sera jamais l’identique de l’amitié même après de nombreuses années communes.

Elle ne va pas de soi, contrairement à ce que l’on a tendance à croire trop souvent.

 

Les débuts sont trompeurs car la relation d’amour qui s’instaure est apparemment simple et fluide, elle ne demande pas d’efforts.  Du fait des hormones qui nous emplissent lorsque nous ressentons des sentiments amoureux nous ne percevons que les aspects positifs de la relation, tout semble évident et simple avec ce partenaire.

Lorsque les hormones reprennent leur rythme normal alors le reste de la réalité, c’est à dire les défauts du partenaire nous apparaissent et là commence le « travail » de la relation de couple.

 

Ce « travail » n’est pas l’acceptation de compromis au nom de la vie ensemble. Un compromis est un accord obtenu par les concessions mutuelles des parties en présence. Il arrive que le compromis soit unilatéral, l’un acceptant de se ranger aux arguments de l’autre par lassitude, par impossibilité de faire autrement, par manque d’écoute, par impossibilité de négocier. Lorsque trop de compromis sont fait au détriment de ses propres valeurs alors la compromission n’est pas loin. Il y a eu négociation intérieure avec ses valeurs et sa conscience et aucun bénéfice moral ou psychique est venu revaloriser l’effort de perte réalisé.

 

Ce « travail » n’est pas la bonne organisation logistique de la vie à deux ou en famille. C’est certes important dans le quotidien, pour le rendre plus léger, mais il n’est pas ce qui maintient 2 personnes amoureuses. Lorsque le couple n’est plus focalisé que sur la routine du quotidien il n’y a plus d’espace pour le couple amoureux.

La routine permet la réassurance, le confort et la sécurité qui sont les premiers piliers de la relation de la couple. Elle n’est pas à bannir, au contraire. Il faut s’en décentrer pour ne la considérer que comme un objet facilitateur du quotidien, sans la remettre en question en permanence.

 

Le « travail » c’est de garder son attention sur le couple amoureux, le couple fondateur de la relation, du couple parental, de la routine et de l’assisse sociale.

Réussir à porter des sujets de conversation qui restent centrés sur le partenaire, comprendre et partager comment il/elle vit ce qui est en train de se passer, utiliser la routine pour permettre à chacun des temps personnels en dehors du milieu familial sont là le vrai travail de chaque partenaire du couple.

 


Sur le modèle de la pyramide de Maslow, voici les fondations et le niveau de bien être du couple expliqué simplement
Les strates du couple heureux



 

 

Qu’apporte la consultation ?

La thérapie de couple permet à chacun de regarder l’état de la relation de manière moins émotionnelle, en pouvant exprimer sereinement ses ressentis ou ses griefs sans redouter une dispute, un énervement, une incompréhension. La présence encourageante, sans jugement du thérapeute orientée vers l’expression de soi et du couple offre un cadre apaisé où l’entente du partenaire et la compréhension deviennent possibles. La thérapie de couple peut faire émerger des problématiques qui sont propres à chacun et parfois une thérapie individuelle s’avère complémentaire et gage de résistance des ajustements du couple dans le temps.

 

 

L’objectif, le résultat de la thérapie, c’est le couple qui en décide. Quelle que soit l’issue choisie par le couple elle passera par des retrouvailles, à soi et à l’autre. J’entends par retrouvailles le fait d’avoir une image nette, claire de désirs et des besoins de chacun des partenaires.

 

 

C’est en ce sens qu’il faut comprendre l’apport et l’utilité d’une thérapie de couple. Dès lors que le / la partenaire commence à s’éloigner de votre champ de compréhension, dans votre désir de partager des moments ensemble, ou d’un mal-être en sa présence alors la thérapie de couple est certainement un premier pas avec le renouement de la communication.

Attendre LA crise ou d’être absolument à bout pour se résoudre à consulter, sans plus avoir suffisamment d’énergie ou de croyance dans le couple est presque trop tard. Le risque étant qu’il y ait alors beaucoup de sujets à dépiler, entassés au fil des années, rendant le travail plus ardu pour les protagonistes.

 

Tomber amoureux est simple, entretenir l’amour, le sien et celui de son partenaire nécessite que chacun s’y intéresse.

Pour cela, l’idéal est de pouvoir régulièrement faire un nettoyage des irritants de la relation avec un thérapeute.  Même quand « tout va bien », mais que « ce n’est plus comme avant » et surtout quand le regard amoureux sur ou vers le partenaire n’est plus ressenti.


La thérapie de couple est au service de votre couple et de ce que vous souhaitez en faire.

N'attendez plus pour pousser la porte !

 

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page